Actu "COVID-19" : l'URIOPSS BFC vous informe !

Uriopss Bourgogne-Franche-Comté

[MAJ 06.04.21] Actu "COVID-19" : l'URIOPSS BFC vous informe ... 

Vous trouverez sur cette page les dernières informations sur la situation sanitaire. Pour la région Bourgogne Franche-Comté, n'hésitez pas à nous faire remonter vos questionnements, vos demandes ou vos préoccupations territoriales et ciblées afin que nous alertions les pouvoirs publics le plus rapidement possible :
 
 CONTACT URIOPSS BFC  : 03 80 68 47 20 - c.serre@uriopss-bfc.fr - contact@uriopss-bfc.fr 
 

Le Flash spécial COVID-19 de l’URIOPSS continue. Retrouvez ci-dessous les documents et consignes nationales et régionales. 

Si vous souhaitez recevoir notre Flash spécial COVID-19, n'hésitez pas à nous le faire savoir 
par mail à contact@uriopss-bfc.fr

>>> Retrouvez l'ensemble de nos "FLASH SPECIAL COVID-19 de l'URIOPSS BFC "

 

SOMMAIRE

 [mis à jour : 06/04/2021] 

Consignes générales

Réunions ARS/FEDES et DRDJSCS/FEDE

Vaccination COVID-19

Soutien et accompagnement des associations : aides financières, activité partielle, Renfort RH, services civiques, Handiciviq ...

Ouverture du site pourquoijelefais.fr 

Consignes et documents propres à chaque secteur :

FLASH SPECIAL COVID-19 de l'URIOPSS BFC 

Newsletters "Flash Info" de l'UNIOPSS 

 

Consignes générales

 

>>> Retour au Sommaire

 

 

Réunions ARS/FEDERATIONS et DRDJSCS/FEDERATIONS 

Réunions ARS / FEDERATIONS :

 

Réunion DRDJSCS / FEDERATIONS ;

  • du 23 novembre 20 : compte-rendu
  • du 5 novembre 20 (en présence de Philippe BAYOT et Alix DUMONT SAINT PRIEST) : compte-rendu

 

>>> Retour au Sommaire

 

 

Vaccination COVID-19

 

Soutien et accompagnement des associations

Accompagnement employeuses et salariés

 

Aides financières

Activité partielle :

Dans le prolongement des annonces, le 31 mars 2021, du président de la République pour lutter contre le virus de la Covid-19, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion rappelle que les taux de prise en charge de l’activité partielle actuellement en vigueur sont prolongés jusqu’au 30 avril 2021. Suite à la fermeture des établissements scolaires et des crèches, les salariés dans l’incapacité de télétravailler, pourront demander à bénéficier de l’activité partielle pour garder leur enfant, s’ils sont parents d’un enfant de moins de 16 ans ou d’un enfant en situation de handicap, sans limite d’âge.
Tous les salariés en activité partielle, quelle que soit la situation de l’entreprise, continueront de bénéficier d’une indemnisation à hauteur de 84 % de leur rémunération nette, qui ne peut descendre en dessous d’un plancher équivalent au SMIC horaire.
 
La page internet du ministère du Travail a été mise à jour au 31 mars 2021. Voir ici.
•    Décret n°2021-347 du 30 mars 2021 modifiant le décret n° 2020-1316 du 30 octobre 2020 modifié relatif à l’activité partielle et au dispositif d’activité partielle spécifique en cas de réduction d’activité durable : le texte diffère au 1er mai 2021 la baisse du taux de l'indemnité d'activité partielle versée au salarié à 60 % de sa rémunération antérieure brute.
•    Décret n°2021-348 du 30 mars 2021 relatif aux taux de l’allocation d’activité partielle : le texte prolonge jusqu'au 30 avril 2021 les dispositions actuellement en vigueur relatives aux taux de l'allocation d'activité partielle. Il adapte également la liste des secteurs d'activité qui bénéficient d'un taux majoré d'allocation d'activité partielle mentionnés dans l'annexe 2 du décret n° 2020-810 du 29 juin 2020 modifié portant modulation temporaire du taux horaire de l'allocation d'activité partielle.
•     Décret n°2021-361 du 31 mars 2021 modifiant le décret n° 2020-926 du 28 juillet 2020 modifié relatif au dispositif spécifique d'activité partielle en cas de réduction d'activité durable : le texte prolonge la possibilité de neutraliser les périodes de restriction de l'activité économique pour faire face à l'épidémie de Covid-19 dans le calcul de la réduction d'activité et du nombre de mois de recours au dispositif d'activité partielle de longue durée, au plus tard jusqu'à l'expiration du mois civil au cours duquel prend fin l'état d'urgence sanitaire.

Aide à l'embauche des moins de 26 ans : 
Décret n°2021-363 du 31 mars 2021 portant modification et prolongation des aides à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans, aux emplois francs et aux employeurs d'apprentis et de salariés en contrat de professionnalisation :
•    Ce texte prolonge de deux mois la majoration de l'aide de l'État pour le recrutement en emploi franc d'un salarié de moins de 26 ans pour les contrats conclus jusqu'au 31 mai 2021.
•    Il procède également à la prolongation, jusqu'au 31 mai 2021, de l'aide à l'embauche des jeunes, en adaptant le plafond de rémunération éligible à 1,6 SMIC.
•    Le texte prolonge également, pour les contrats conclus jusqu'au 31 décembre 2021, la dérogation au montant de l'aide unique aux employeurs d'apprentis, attribuée pour la première année d'exécution du contrat d'apprentissage, ainsi que l'aide exceptionnelle aux employeurs d'apprentis et de salariés en contrats de professionnalisation.
•    Il précise qu'en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte, à La Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon, l'aide exceptionnelle aux employeurs d'apprentis peut bénéficier aux employeurs qui embauchent des apprentis pour la préparation d'un diplôme ou d'un titre à finalité professionnelle équivalant au moins au niveau 6 du cadre national des certifications professionnelles.

 

Soutien financier de missions de service civique & Handiciviq

La Direction de l’autonomie vous propose un accompagnement financier pour l’accueil de volontaires en service civique au sein de vos structures du secteur public ou associatif.

Plus récemment, la Direction de l’autonomie a développé un dispositif spécifique, en lien avec l’UFCV BFC, à destination des jeunes jusqu’à 30 ans suivis par le secteur médico-social (IME, ITEP, SESSAD…) et souhaitant réaliser une mission de service civique en milieu ordinaire : HANDICIVIQ
A noter que, dans le cadre du plan France Relance « 1 jeune, 1 solution » l’Agence nationale du service civique invite largement les employeurs à accueillir des volontaires en situation de handicap. 

-Service civique
Dotation ARS sur crédits non reconductibles : 1500 € versés en une fois aux structures médico-sociales par jeune accueilli en service civique, permettant de compléter la rémunération Etat  du volontaire (107 € par mois par la structure) et de couvrir les frais de matériel et/ou d’animation dans le cadre de sa mission.

Si vous souhaitez faire une demande pour l’accueil d’un ou plusieurs volontaire(s) en service civique au sein de votre structure – début de mission janvier à septembre 2021 :
enseigner le questionnaire SERVICE CIVIQUE ICI (les réponses seront relevées le 12 mai)

-Handiciviq
Dotation ARS sur crédits non reconductibles : 1500 € versés en une fois aux structures médico-sociales soutenant un jeune s’engageant dans une mission de service civique hors de la structure et en milieu ordinaire, de façon à assurer un étayage durant sa mission et de garantir son « droit au retour » au sein de l’ESMS.

Si vous souhaitez accompagner un jeune suivi par votre structure pour la réalisation d’une mission de service civique au sein du « milieu ordinaire » (une association, une collectivité)  – début de mission janvier à septembre 2021  :
Renseigner le questionnaire HANDICIVIQ ICI (les réponses seront relevées le 12 mai)

Pour mémoire, informations de l'ARS BFC : Présentation, informations, contacts ...

 

>> Accueillir un volontaire en Service Civique
En tant qu’adhérent à l’URIOPSS BFC, vous bénéficiez de l’agrément Service civique de l’UNIOPSS et vous pouvez vous faire accompagner dans votre démarche (écriture de la fiche de mission, diffusion de l’offre, gestion administrative, recrutement, formation, mise en place du tutorat…).
Je souhaite accueillir un volontaire, je contacte l’URIOPSS pour lui faire part de mon projet contact@uriopss-bfc.fr

 

>> PLATEFORME RENFORT RH
Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus CoViD-19, d’importants besoins en renforts de personnels de santé se manifestent dans le secteur médico-social. Afin d’y répondre, les ARS et les ESMS peuvent s’appuyer sur différents dispositifs, présentés en deux grandes parties : les actions RH à mettre en oeuvre et un focus sur les conditions et moyens de mobilisation des professionnels et étudiants en santé.
- Inscription sur la plateforme nationale : https://renfortrh.solidarites-sante.gouv.fr/ dès l’apparition de toute tension dans les effectifs, et en amont d’une crise RH
Liste des dispositifs existants depuis la première vague de CoViD-19, diaporamas du CPIAS, vidéos YouTube
Modalités de mobilisation des personnels dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus (23.10.20)
Message de M. Pierre PRIBILLE du 5 novembre 20

 

>> RENFORT ET  Vous êtes #aidesoignant #infirmier #agenthôtelier #kinésithérapeute #ergothérapeute ....
Vous pouvez vous rendre disponible pour des missions ponctuelles ou régulières sur les secteurs du Nord FrancheComté, Jura, Haute Saone ?
Téléchargez VITE l'application #HUBLO. C'est simple, rapide, gratuit. Vous recevrez les offres de mission directement par SMS ou par mail.
Des offres de remplacement ou des missions vous seront proposées par les établissements de la Fondation Arc-en-Ciel.
INFOS et CODES d'établissement sur : https://bit.ly/36eI5Op

>>> Retour au Sommaire

 

Consignes et documents propres à chaque secteur :

Secteur Personnes âgées

>>> Retour au Sommaire

 

Secteur Personnes en situation de handicap

>>> Retour au Sommaire

 

Secteur Enfance et Protection de l'Enfance

>>> Retour au Sommaire

 

Secteur Santé

Plateforme TELMI
En cette deuxième période de confinement, l’ARS rappelle que la plateforme régionale de télémédecine (TELMI), mise en place par l’ARS et le GRADeS (Groupement Régional d’Appui au Développement de la e-Santé) reste opérationnelle. Cet outil de service public permet à l’ensemble des professionnels de santé salariés de vos structures (médecins, infirmier, kiné, ergothérapeute, psychologue… ) d’assurer la continuité des soins, tant à domicile qu’en établissement, en réalisant des téléconsultations et/ou du télésoin (rappel de définition en fin de message). 

Lien vers le site de l’Agence
Comment bénéficier de ce service ? Le matériel à utiliser … 
 

>>> Retour au Sommaire

 

Secteur LCE AHI

 

>>> Retour au Sommaire

 

 

FLASH SPECIAL COVID-19 de l'URIOPSS BFC

 

>>> Retour au Sommaire

 

Newsletters « Flash-info de l'Uniopss – Covid-19 »

>>> Retour au Sommaire

Vous souhaitez accéder aux documents ou aux anciennes newsletters ?
La page « Covid-19 : l'URIOPSS vous informe » (mars à mai 2020) est toujours en ligne ! Cliquez ICI.
La page « Covid-19 : l'UNIOPSS vous informe » (mars-juillet 2020) est toujours en ligne ! Cliquez ICI.